Accueil ActualitéLes différents types de trous d'homme
Les différents types de trous d'homme
trou homme cuves industrielles

Comment choisir correctement les portes et trappes adaptées à vos cuves industrielles ? Sachez que l’entreprise Boyer propose différents types de trous d’homme, fabriqués en France, adaptés à divers secteurs d’activités.

>> Les portes autoclaves ou d’extérieur pour cuve

>> Les trappes de visite sans pression et trappes à sceller

D’après la norme EN 547-1, il existe différents types de trou d’homme afin de permettre un déplacement horizontal en position debout, un déplacement vertical dans un conduit, une liberté de mouvements rapides et une entrée en position à genoux.

Selon la norme, les différents trous d’homme permettent le même passage utile. Cependant, nous différencions l’appellation portes et trappes en fonction de la tenue en pression. Les portes à pression peuvent dépasser une pression de service de 1 bar et les trappes sans pression ont en général une pression inférieure à 1 bar ou nulle.

N’hésitez pas à contacter un expert Boyer pour toutes questions sur les produits adaptés à votre secteur.

Des portes pour cuve adaptées à votre secteur

 

Forte de 100 ans d’expertise, l’entreprise Boyer fabrique des portes pour cuve de mélange. Les portes autoclaves sont spécifiquement conçues pour les secteurs vinicole et alimentaire. Elles offrent une réduction de superficie là où les produits peuvent stagner. En effet, elles sont conçues avec un système anti-rétention permettant de faire glisser les produits vers l’intérieur de la cuve. L’avantage premier des portes autoclaves est la résistance à la pression tout en étant parfaitement étanches.

Notre bureau d’étude a mis en place plusieurs formes de portes pour cuve pour répondre aux besoins des différents secteurs et offrir un gain de place à l’ouverture. La sécurité dans les industries est indispensable, c’est pourquoi nous proposons des portes extérieures répondant au code de construction CODAP. Positionnée sur le dessus de votre cuve industrielle, la porte extérieure offre une résistance très élevée à la pression. Les portes extérieures pour cuve s’utilisent majoritairement en façade.

Notre gamme de portes pour cuves se complète par les portes poudre, les portes à clamps et les portes à sceller de forme rectangulaire. Les portes type poudre sont conçues dans leur ergonomie pour être le plus plat possible et affleurant à la surface intérieure des cuves permettant ainsi d’éviter toute zone d’accumulation et de rétention de poudre ou produit sec volatile contenu dans les cuves. Les portes de type clamp proposent un système de serrage différent des autres portes grâce à un collier de serrage (clamp). Il’ s’agit d’un serrage rapide pour des ouvertures plus fréquentes.

Des trappes de visite stériles et sécurisées

 

               Afin d’aider nos clients dans leur utilisation quotidienne de cuve de mélange, notre bureau d’étude travaille chaque jour pour vous proposer des trappes de visite idéales selon votre métier : Secteur pharmaceutique, cosmétique et santé ou encore alimentaire.

 Les trappes aseptiques sans pression sont parfaitement stériles grâce au travail réalisé sur l’angle droit de leur cadre. Découvrez nos gammes P31 de trappes aseptiques sans pression et P33 trappes sans pression.

               Placées sur le dessus des cuves de mélange, les trappes industrielles Boyer vous assurent une grande qualité et une sécurité à l’utilisation. Les trappes à sceller rondes P42 sont spécialement conçues pour la fabrication de cuve en béton. Elles sont agrémentées de couronnes ou pattes de scellement permettant, une fois noyer dans le béton, de fixer la porte à la paroi (mur /cuve (béton) contrairement aux portes classiques qui se soudent directement sur une cuve en inox.

Dans la même catégorie
dimensions portes cuves Boyer
Les dimensions des orifices d'accès aux machines industrielles
fetes fin annee boyer
Toute l’équipe vous souhaite de belles fêtes !
Nous donnons une nouvelle vie à nos presses de 1920
Nous donnons une nouvelle vie à nos presses de 1920